Santoline petit-cyprès
Santolina chamaecyparissus

  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus
  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus
  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus
  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus
  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus
  • Santoline petit-cyprès - Santolina chamaecyparissus

Nom commun : Santoline petit-cyprès
Nom scientifique : Santolina chamaecyparissus
Ordre : Asterales
Famille : Astéracées
Taille : 20-60 cm
Diamètre du capitule : 8-10 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à août
Nom scientifique complet : Santolina chamaecyparissus L., 1753
Synonymes latins : Santolina marchii
Autres appellations : Aurone femelle
Habitat
et répartition
: Coteaux arides - Région méditerranéenne, des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales, Corse. – Espagne, Italie, Dalmatie, Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 400 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Sous-arbrisseau à tiges ligneuses de 2-5 dm très rameuses, à rameaux dressés, raides, pubescents ; feuilles blanchâtres, pubescentes, sessiles, linéaires, pennatifides, garnie de la base au sommet de lobes étalés, courts, ne dépassant pas 2 mm de longueur, subcylindriques ou obovales, disposés sur 4 rangs ; involucre glabre ou glabrescent à folioles un peu scarieuses au sommet ; réceptacle à écailles concaves, linéaires-oblongues ; capitules solitaires, terminaux, globuleux, larges de 8-10 mm de diamètre. Espèce polymorphe, varie notamment à tiges et feuilles couvertes d'un épais tomentum blanc, celles-ci à lobes très rapprochés ou contigus (S. INCANA Lamk.).
Référence Flora Gallica : Page 393