Géranium pourpre
Geranium purpureum

  • Géranium pourpre - Geranium purpureum
  • Géranium pourpre - Geranium purpureum
  • Géranium pourpre - Geranium purpureum
  • Géranium pourpre - Geranium purpureum
  • Géranium pourpre - Geranium purpureum
  • Géranium pourpre - Geranium purpureum

Nom commun : Géranium pourpre
Nom scientifique : Geranium purpureum
Ordre : Geraniales
Famille : Géraniacées
Taille : 10-40 cm
Diamètre de la fleur : 6-10 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à septembre
Nom scientifique complet : Geranium purpureum Vill., 1786
Synonymes latins : Geranium robertianum subsp. purpureum
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Haies, murs, bois - Dans toute la France et en Corse. – Europe ; Asie occidentale ; Afrique et Amérique septentrionales.
Altitude : 0 - 1200 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Considérée longtemps comme la sous-espèce purpureum de Geranium robertianum dont voici la description : Plante annuelle ou bisannuelle, velue-glanduleuse, souvent rougeâtre, à odeur fétide ; tiges de 10-50 cm, fragiles ; feuilles triangulaires-pentagonales, palmatiséquées, à 3-5 segments pétiolulés et pennatifides ; fleurs rouges, roses ou blanches ; pédoncules biflores, plus longs que la feuille ; sépales dressés, resserrés au sommet, mucronés, velus-glanduleux, non ridés en travers ; pétales entiers, 2 fois plus longs que le calice, à onglet très long et glabre ; étamines à filets glabres, à anthères rouges ; carpelles glabres ou pubescents, ridés. Plante polymorphe.
Référence Flora Gallica : Page 781