Mélisse officinale
Melissa officinalis subsp. officinalis

  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis
  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis
  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis
  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis
  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis
  • Mélisse officinale - Melissa officinalis subsp. officinalis

Nom commun : Mélisse officinale
Nom scientifique : Melissa officinalis subsp. officinalis
Ordre : Lamiales
Famille : Lamiacées
Taille : 50 cm à 1,2 mètre
Longueur de la fleur   : 10-15 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Melissa officinalis subsp. officinalis L., 1753
Synonymes latins : Melissa altissima
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Haies, buissons, bois– souvent cultivé et naturalisé - çà et là dans presque toute la France et en Corse. – Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 30-80 cm, glabrescente ou velue, à odeur de citron très agréable ; tige très rameuse ; feuilles grandes, ovales, pétiolées, largement crénelées ; fleurs blanchâtres ou rosées, 6-12 en verticilles axillaires, espacés, unilatéraux, brièvement pédonculés et bien plus courts que les feuilles ; calice poilu, tubuleux en cloche, à 13 nervures, à tube aplati sur le dos, à lèvre supérieure plane et tridentée, l'inférieure bifide ; corolle bilabiée, à tube saillant, arqué-ascendant, à lèvre supérieure dressée, concave, échancrée, l'inférieure à 3 lobes inégaux ; 4 étamines didynames, arquées-convergentes.
Référence Flora Gallica : Page 801

Compléments :


- Plante herbacée plus ou moins velue, à odeur de citron.
- Feuilles grandes, ovales, pétiolées, largement crènelées
- Fleurs blanchâtres ou rosées par 6-12 en verticilles axillaires
- Calice velu, tubuleux en cloche, à tube aplati sur le dos et à lèvre supérieure à 3 dents, l'inférieure bifide.
- Corolle bilabiée à tube saillant arqué ascendant. Lèvre supérieure dressée, concave échancrée, l'inférieure à 3 lobes inégaux

Particularités de la sous-espèce : Sous-espèce la plus courante à odeur citronnée que l’on ne retrouve pas dans la sous-espèce corse altissima.
point