Angélique des bois
Angelica sylvestris subsp. sylvestris

  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris
  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris
  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris
  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris
  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris
  • Angélique des bois - Angelica sylvestris subsp. sylvestris

Nom commun : Angélique des bois
Nom scientifique : Angelica sylvestris subsp. sylvestris
Ordre : Apiales
Famille : Apiacées
Taille : 80 cm à 3 mètres
Diamètre de la fleur : 2-4 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à septembre
Nom scientifique complet : Angelica sylvestris subsp. sylvestris L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Angélique sauvage
Habitat
et répartition
: Prairies, ravins et bois humides - Dans presque toute la France ; rare dans le Midi ; Corse. – Europe, surtout centrale et boréale ; Asie Mineure, Caucase, Sibérie.
Altitude : 0 - 1700 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante bisannuelle ou vivace, dépassant souvent 1 mètre ; tige glauque ou rougeâtre, épaisse, creuse, striée, rameuse dans le haut ; feuilles très amples, bi-tripennées, à folioles écartées, grandes, ovales-lancéolées, dentées en scie, les supérieures non décurrentes ; fleurs blanches ou rosées ; ombelles grandes, à 20-30 rayons pubescents ; involucre ordinairement nul ; pétales à pointe dressée ; fruits longs de 5 mm sur 4 de large, tous de même forme, ovales, à ailes marginales membraneuses, plus ou moins ondulées, plus larges que le méricarpe.
Référence Flora Gallica : Page 334

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la plus commune et la plus grande. La sous-espèce bernardiae plus montagnarde (1200-2200m) se distingue par des folioles dont la longueur dépasse 2,5 fois la largeur.
point