Canneberge
Vaccinium oxycoccos

  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos
  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos
  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos
  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos
  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos
  • Canneberge - Vaccinium oxycoccos

Nom commun : Canneberge
Nom scientifique : Vaccinium oxycoccos
Ordre : Ericales
Famille : Éricacées
Taille : 2-10 cm
Longueur de la fleur   : 8-10 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à juillet
Nom scientifique complet : Vaccinium oxycoccos L., 1753
Synonymes latins : Oxycoccos quadripetala, Oxycoccus palustris
Autres appellations : Canneberge à gros fruits, Brimbelle des marais, Coussinet des marais, Myrtille des marais
Habitat
et répartition
: Marais tourbeux - Dans le Nord, le Nord-Est, le Centre et le Plateau central ; nul dans les Alpes, le Midi et presque tout l'Ouest. – Europe centrale et boréale, jusqu'en Islande.
Altitude : 100 - 1600 mètres
Statut
de protection
: Protégée en Bretagne, Auvergne, Basse-Normandie, Bourgogne, Haute-Normandie, Île-de-France Pays de la Loire, Picardie et Rhône-Alpes

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Petit sous arbrisseau élégant de 10-30 cm, glabre, à tiges rameuses, très grêles, filiformes, couchées-radicantes, rougeâtres ; feuilles très petites {5-7 mm de long sur 2-4 de large), persistantes, ovales, entières, à bords enroulés, vertes et luisantes en dessus, blanches en dessous ; fleurs d'un rose vif, 1-3 terminales, chacune penchée sur un pédoncule capillaire, droit, dépassant longuement les feuilles ; calice à 4 dents; corolle en roue, à 4 lobes très profonds, lancéolés-obtus, arqués-réfléchis ; 8 étamines, sans cornes ; baie globuleuse de 8-10 mm, rouge, à la fin noirâtre, acidulé.
Référence Flora Gallica : Page 694