Centaurée jacée
Centaurea jacea subsp. jacea

  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea
  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea
  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea
  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea
  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea
  • Centaurée jacée - Centaurea jacea subsp. jacea

Nom commun : Centaurée jacée
Nom scientifique : Centaurea jacea subsp. jacea
Ordre : Asterales
Famille : Astéracées
Taille : 30-80 cm
Diamètre du capitule : 30-45 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Centaurea jacea subsp. jacea L., 1753
Synonymes latins : Centaurea amara
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Prés, lieux frais - Dans toute la France. – Europe, Sibérie.
Altitude : 0 - 1800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 3-6 dm dressée, glabre ou un peu pubescente ; rameaux dressés, courts, épais ; feuilles oblongues-lancéolées, les caulinaires sessiles entières, les inférieures pétiolées souvent pennatifides ; involucre large de 12-15 mm subglobuleux accompagné de feuilles qui l'égalent ou le dépassent, à folioles surmontés d'un appendice peu concave, irrégulièrement lacéré-frangé et cachées par les appendices ; akènes un peu pubescents, unis au sommet ; fleurs purpurines, les extérieures rayonnantes.
Variante (ex C. amara) Plante vivace brièvement pubescente, blanchâtre, de 3-6 dm, à rameaux grêles étalés ou dressés-étalés ; feuilles étroites, les supérieures linéaires ou linéaires-lancéolées, les florales plus courtes que l'involucre ; capitules plus petites que ceux de C. Jacea ; involucre subglobuleux à folioles cachées par leurs appendices scarieux, concaves, pâles, souvent blancs ou d'un brun clair, entiers ou lacérés ; akènes nus au sommet ; fleurs purpurines, les extérieures rayonnantes.
Référence Flora Gallica : Page 413

Compléments :


- Plante herbacée glabre ou un peu velue dressée de 30-60 cm
- Feuilles oblongues-lancéolées, celles de la tige, sessiles entières, les inférieures pétiolées souvent une fois complètement divisées
- Fleurs purpurines en capitules
- Involucre large de 12-15 mm, subglobuleux accompagné de feuilles qui l'égalent ou le dépassent, à bractées moyennes frangées (non ciliées).

Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce se distingue de la sous-espèce timbalii par sa période de floraison plus précoce : mai à juillet contre juillet à octobre pour la seconde. Autre caractère déterminant, la largeur des feuilles supérieure des tiges terminales : supérieure à 5 mm pour la sous-espèce jacea et plus réduite pour timbalii.
point