Minuartie des rochers
Minuartia rupestris subsp. rupestris

  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris
  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris
  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris
  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris
  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris
  • Minuartie des rochers - Minuartia rupestris subsp. rupestris

Nom commun : Minuartie des rochers
Nom scientifique : Minuartia rupestris subsp. rupestris
Ordre : Caryophyllales
Famille : Caryophyllacées
Taille : 1-3 cm
Diamètre de la fleur : 6-9 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à août
Nom scientifique complet : Minuartia rupestris subsp. rupestris (Scop.) Schinz & Thell., 1907
Synonymes latins : Alsine lanceolata
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Rochers élevés des montagnes - Alpes : Savoie, Hautes-Alpes, Basses-Alpes, Alpes-Maritimes. – Italie ; Suisse ; Bavière ; Tyrol, Carinthie, Carniole.
Altitude : 1700 - 3000 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, glabre ou pubérulente, d'un vert gai, gazonnante ; tiges courtes, un peu ligneuses à la base, couchées ou ascendantes ; feuilles ciliées, lancéolées-aiguës, planes, à 3-5 nervures, les marginales convergents au sommet ; fleurs 1-3 au sommet des tiges ; pédicelles plus longs que le calice, pubescents-glanduleux ; sépales lancéolés-aigus, à 5-7 nervures ; pétales oblongs, égalant à peine les sépales ; capsule ovoïde, dépassant un peu le calice ; graines peu nombreuses, papilleuses sur les faces.
Référence Flora Gallica : Page 644

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Sous-espèces à fleurs solitaires à feuilles du milieu des tiges mesurant moins de 5 mm. La sous-espèce clementei possède des feuilles médianes plus longues et des fleurs souvent par deux.
point