Oeillet à plumet
Dianthus superbus subsp. superbus

  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus
  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus
  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus
  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus
  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus
  • Oeillet à plumet - Dianthus superbus subsp. superbus

Nom commun : Oeillet à plumet
Nom scientifique : Dianthus superbus subsp. superbus
Ordre : Caryophyllales
Famille : Caryophyllacées
Taille : 25-60 cm
Diamètre de la fleur : 30-40 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Dianthus superbus subsp. superbus L., 1755
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Mignardise des prés
Habitat
et répartition
: Bois et prairies humides - Dans tout l'Est, de l'Alsace au Dauphiné ; rare dans le Centre et le Sud-Ouest. – Europe centrale et septentrionale; Asie occidentale ; Japon.
Altitude : 0 - 1700 mètres
Statut
de protection
: Protégée sur l'ensemble du territoire français métropolitain

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, glabre ; tiges de 30-80 cm, arrondies, rameuses dans le haut ; feuilles molles, lancéolées-linéaires, aiguës, les inférieures subobtuses, à 3 nervures ; fleurs roses ou lilacées, grandes, odorantes, solitaires ou géminées, en panicule ; écailles du calicule largement ovales, à arête égalant le quart du calice ; calice un peu atténué au sommet, strié dans toute sa longueur ; pétales non contigus, laciniés jusqu'au delà du milieu en franges capillaires, à partie non divisée oblongue ; capsule cylindrique.
Référence Flora Gallica : Page 637

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point