Oxytropis champêtre
Oxytropis campestris subsp. campestris

  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris
  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris
  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris
  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris
  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris
  • Oxytropis champêtre - Oxytropis campestris subsp. campestris

Nom commun : Oxytropis champêtre
Nom scientifique : Oxytropis campestris subsp. campestris
Ordre : Fabales
Famille : Fabacées
Taille : 10-25 cm
Longueur de la fleur : 15-20 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à août
Nom scientifique complet : Oxytropis campestris subsp. campestris (L.) DC., 1802
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Rocailles et pâturages des hautes montagnes - Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; Pyrénées centrales et orientales. – Hautes montagnes de l'Europe, jusqu'à la Scandinavie.
Altitude : 1600 - 3000 mètres
Statut
de protection
: Aucun

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante de 10-20 cm, pubescente-soyeuse, à poils appliqués, non glanduleux ; tiges nulles, feuilles et pédoncules naissant d'une souche épaisse ; feuilles à 10-15 paires de folioles elliptiques ou lancéolées ; stipules soudées ; fleurs d'un blanc jaunâtre, dressées, 5-10 en grappes ovoïdes, serrées, sur des pédoncules dépassant ordinairement les feuilles ; calice velu, à tube se fendant à la maturité, à dents 3 fois plus courtes que le tube ; étendard oblong, dépassant longuement les ailes ; gousses de 14-18 mm sur 6-8, dressées, ovales apiculées, renflées, non stipitées, canaliculées sous la suture interne, velues.
Référence Flora Gallica : Page 747

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point