Petite Linaire
Chaenorrhinum minus subsp. minus

  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus
  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus
  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus
  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus
  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus
  • Petite Linaire - Chaenorrhinum minus subsp. minus

Nom commun : Petite Linaire
Nom scientifique : Chaenorrhinum minus subsp. minus
Ordre : Lamiales
Famille : Plantaginacées
Taille : 3-30 cm
Longueur de la fleur   : 5-10 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à octobre
Nom scientifique complet : Chaenorrhinum minus subsp. minus (L.) Lange, 1870
Synonymes latins : Linaria minor
Autres appellations : Petit Chaenorrhinum
Habitat
et répartition
: Lieux sablonneux - Dans toute la France. – Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 2200 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante annuelle de 8-25 cm, pubescente-glanduleuse, dressée ; feuilles supérieurs alternes, atténuées en pétiole, oblongues ou lancéolées-linéaires, obtuses ; fleurs d'un violet pâle à palais jaune ne fermant pas la gorge, petites, axillaires, écartées, en grappes lâches, feuillées ; pédoncules dressés, bien plus longs que la fleur ; calice pubescent, à lobes linéaires-spatulés ; corolle de 6-8 mm, à éperon conique, obtus, 2-3 fois plus court qu'elle ; capsule ovoïde-oblique, un peu plus courte que le calice, s'ouvrant au sommet par deux larges trous ; graines ovoïdes, lisses.
Référence Flora Gallica : Page 885

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Sous-espèce continentale à feuilles inférieures vertes ou plus ou moins pourprée en dessous. La sous-espèce corse pseudorubrifolium possède des feuilles inférieures pourpre foncé.
point