Picride fausse vipérine
Helminthotheca echioides

  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides
  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides
  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides
  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides
  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides
  • Picride fausse vipérine - Helminthotheca echioides

Nom commun : Picride fausse vipérine
Nom scientifique : Helminthotheca echioides
Ordre : Asterales
Famille : Astéracées
Taille : 30 cm à 1,5 mètre
diamètre du capitule : 15-35 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Helminthotheca echioides (L.) Holub, 1973
Synonymes latins : Helminthia echioides, Picris echioides
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Bords des chemins et des champs, lieux incultes - Dans presque toute la France et en Corse, mais spontané surtout dans les régions voisines du littoral. – Europe surtout occidentale et méridionale, Asie Mineure, Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 800 mètres
Statut
de protection
: Aucun

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante annuelle à tige de 3-10 dm dressée, rameuse, hispide ; feuilles très rudes, hispides, oblongues, les radicales entières ou lâchement sinuées, rétrécies en pétioles, les supérieures cordées-embrassantes offrant deux oreillettes arrondies ; involucre à folioles extérieures largement ovales-cordées, acuminées, les intérieures étroites atténuées en longue pointe ; akènes jaunâtres ou rougeâtres un peu comprimés, ridés transversalement, brusquement terminés par un bec capillaire aussi long que l'akène ; aigrette à soies blanches plumeuses ; fleurs jaunes.
Référence Flora Gallica : Page 433