Pulmonaire molle
Pulmonaria × ovalis

  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis
  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis
  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis
  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis
  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis
  • Pulmonaire molle - Pulmonaria × ovalis

Nom commun : Pulmonaire molle
Nom scientifique : Pulmonaria × ovalis
Ordre : Lamiales
Famille : Boraginacées
Taille : 15-40 cm
Longueur de la fleur   : 12-18 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à mai
Nom scientifique complet : Pulmonaria × ovalis Bastard, 1812
Synonymes latins : Pulmonaria ovalis, Pulmonaria mollis
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Bois, lieux frais des basses montagnes et des plaines - Dans l'Ouest, le Centre, le Nord-Est.
Altitude : 400 - 800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 20-50 cm, hérissée de poils étalés mélangés de poils glanduleux, à souche épaisse ; feuilles radicales adultes d'un vert clair, obscurément marbrées, ovales-elliptiques acuminées, insensiblement atténuées en pétiole ailé un peu plus court que le limbe 2-4 fois plus long que large, assez molles au toucher, plus courtes que la tige ; les caulinaires 7-8, sessiles ; fleurs ternes, rougeâtres, puis violacées, grandes; calice fructifère tubuleux-cylindracé, fendu jusqu'au tiers, à lobes courts ; carpelles pubescents.
Référence Flora Gallica : Page 557

Compléments :


- Les pulmonaires ont des fleurs aux sépales soudés en un calice tubuleux en cloche et une corolle munie en dedans de 5 pinceaux de poils
- Cette espèce de 20-50 cm hérissée de poils étalés, se reconnait à ses feuilles radicales, vert clair, ovales-elliptiques, assez molles au toucher et à ses fleurs ternes d'abord rougeâtres puis violacées et bleues
- Cette espèce est proche de la pulmonaire peinte dont les feuilles sont plus larges et un peu rudes et dont les fleurs ont des couleurs plus foncées.
point