Scrofulaire du Jura
Scrophularia canina subsp. hoppii

  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii
  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii
  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii
  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii
  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii
  • Scrofulaire du Jura - Scrophularia canina subsp. hoppii

Nom commun : Scrofulaire du Jura
Nom scientifique : Scrophularia canina subsp. hoppii
Ordre : Lamiales
Famille : Scrophulariacées
Taille : 15-60 cm
Longueur de la fleur   : 5-6 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Scrophularia canina subsp. hoppii (W.D.J.Koch) P.Fourn., 1937
Synonymes latins : Scrofularia hoppei
Autres appellations : Scrophulaire du Jura
Habitat
et répartition
: Lieux secs et pierreux, surtout calcaires, des montagnes - Jura, Bourgogne, Alpes, Auvergne, Cévennes, Pyrénées. – Europe centrale.
Altitude : 200 - 2500 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Midi-Pyrénées

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante bisannuelle ou vivace de 20-60 cm, glabre, à souche grosse émettant plusieurs tiges cylin-dracées-anguleuses ; feuilles la plupart bi-tripennatiséquées, à segments nombreux, distincts, étalés-divariqués, incisés-dentés ; fleurs d'un brun rougeâtre, assez petites, en panicule pyramidale nue ; pédicelles aussi longs ou un peu plus courts que le calice, munis de poils glanduleux ; calice à lobes suborbiculaires, scarieux au bord ; corolle de 6-8 mm, à lèvre supérieure plus longue que la moitié du tube ; staminode lancéolé-aigu ou nul ; étamines saillantes ; capsule de 3-5 mm, subglobuleuse-apiculée.
Référence Flora Gallica : Page 1052

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce hoppii possède des fleurs dont la lèvre supérieure représente plus de la moitié du tube de la corolle .
point