Sibbaldie couchée
Sibbaldia procumbens

  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens
  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens
  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens
  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens
  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens
  • Sibbaldie couchée - Sibbaldia procumbens

Nom commun : Sibbaldie couchée
Nom scientifique : Sibbaldia procumbens
Ordre : Rosales
Famille : Rosacées
Taille : 2-8 cm
Diamètre de la fleur : 3-5 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à août
Nom scientifique complet : Sibbaldia procumbens L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Sibbaldie à tiges couchées
Habitat
et répartition
: Pelouses alpines des hautes montagnes - Vosges, au Hohneck ; Jura méridional ; Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; Pyrénées; Corse. – Europe ; Sibérie et Songarie ; Amérique boréale.
Altitude : 1800 - 3300 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Alsace

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, couchée, velue, gazonnante, à souche très rameuse ; feuilles petites, fasciculées au sommet des rameaux, égalant ou dépassant les fleurs, à 3 folioles obovales en coin, tronquées et tridentées au sommet, glauques, la médiane pétiolulée ; fleurs d'un jaune verdâtre, très petites, 3-6 en petits corymbes terminaux ; calice persistant, à 10 lobes sur 2 rangs, les 5 extérieurs plus petits en calicule ; 5 pétales, lancéolés-obtus, plus courts que le calice ; 5 étamines ; styles latéraux, courts, caducs ; fruit sec, composé de 5-10 carpelles ovoïdes, luisants, monospermes, indéhiscents, réunis sur un réceptacle velu, concave.
Référence Flora Gallica : Page 1012