Soldanelle des Alpes
Soldanella alpina subsp. alpina

  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina
  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina
  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina
  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina
  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina
  • Soldanelle des Alpes - Soldanella alpina subsp. alpina

Nom commun : Soldanelle des Alpes
Nom scientifique : Soldanella alpina subsp. alpina
Ordre : Ericales
Famille : Primulacées
Taille : 5-15 cm
Diamètre de la fleur : 10-15 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à août
Nom scientifique complet : Soldanella alpina subsp. alpina L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Pelouses rocailleuses des hautes montagnes - Jura ; Alpes ; Mezenc et Auvergne ; Hautes-Corbières et Pyrénées. – Europe centrale.
Altitude : 1200 - 2800 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Auvergne

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 5-12 cm, glabre, à souche fibreuse ; feuilles toutes radicales, longuement pétiolées, à limbe suborbiculaire en rein ou en coeur, plus large que long, entier ou crénelé, coriace, luisant ; hampes pubérulentes au sommet, dépassant les feuilles ; fleurs bleues ou violacées, penchées, 1-4 en ombelles à pédicelles inégaux, renflés et glanduleux au sommet, dépassant les folioles linéaires de l'involucre ; calice à 5 lobes linéaires, plus courts que le tube de la corolle ; corolle en cloche, munie d'écailles à la gorge, à 5 lobes divisés jusqu'au milieu en lanières linéaires inégales ; 5 étamines, à filets très courts ; style saillant, plus long que la corolle ; capsule cylindracée, bien plus longue que le calice, s'ouvrant au sommet par 5 dents.
Référence Flora Gallica : Page 934

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point