Iris nain
Iris lutescens subsp. lutescens

  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens
  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens
  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens
  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens
  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens
  • Iris nain - Iris lutescens subsp. lutescens

Nom commun : Iris nain
Nom scientifique : Iris lutescens subsp. lutescens
Ordre : Asparagales
Famille : Iridacées
Taille : 5-30 cm
Diamètre de la fleur : 60-100 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mars à mai
Nom scientifique complet : Iris lutescens subsp. lutescens Lam., 1789
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Lieux secs et arides - Midi : Roussillon, Languedoc, Provence, Dauphiné méridional, Aveyron. – Espagne, Italie, Dalmatie.
Altitude : 0 - 1400 mètres
Statut
de protection
: Pouvant faire l'objet d'une réglementation préfectorale permanente ou temporaire dans certains départements

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Dans la flore, les formes jaune et bleu-violacé sont séparée en 2 espèces Iris chamaeiris (fleurs bleu-violacé) et Iris lutescens (fleurs jaunes).
- Iris chamaeiris (fleurs bleu-violacé)- Plante vivace de 5-20 cm, glabre, à rhizome moins épais que le doigt ; feuilles en glaive, étroites (6-12 mm), plus longues ou un peu plus courtes que la tige simple cylindrique ; fleur solitaire, bleu violet, jaune ou blanchâtre, peu odorante, à pédoncule plus court que l'ovaire ; spathe renflée, à valves lancéolées, scarieuses ; périanthe à tube grêle 1-2 fois plus long que l'ovaire, à divisions à peu près d'égale longueur, les extérieures barbues en dessus, les intérieures sensiblement plus larges, dépassant les stigmates bifides ; capsule grosse, ovoïde-trigone.
- Iris lutescens (fleurs jaunes) - Voisin du précédent. Plante vivace de 10-30 cm, glabre, à rhizome de la grosseur du doigt ; feuilles en glaive, larges de 12-22 mm, presque toujours plus courtes que la tige simple et cylindrique ; fleurs 1-2, bleu violet ou jaunâtres, peu odorantes, à pédoncules plus courts ou aussi longs que l'ovaire ; spathe renflée, à valves scarieuses ; périanthe à tube 1-2 fois plus long que l'ovaire, à divisions toutes presque égales en longueur et en largeur, dépassant les stigmates bifides ; capsule ovoïde-trigone.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 141

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point