Orchis peint
Anacamptis morio subsp. picta

  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta
  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta
  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta
  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta
  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta
  • Orchis peint - Anacamptis morio subsp. picta

Nom commun : Orchis peint
Nom scientifique : Anacamptis morio subsp. picta
Ordre : Asparagales
Famille : Orchidacées
Taille : 20-50 cm
Diamètre de la fleur : 8-12 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juin
Nom scientifique complet : Anacamptis morio subsp. picta (Loisel) Jacquet & Scappat., 2003
Synonymes latins : Anacamptis picta
Autres appellations : Orchis orné
Habitat
et répartition
: Bois et coteaux herbeux - Midi : Roussillon, Languedoc, Provence ; Drôme, Isère, Aveyron ; Corse. – Région méditerranéenne.
Altitude : 0 - 600 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Absente de la flore
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 164

Compléments :


- Plante herbacée glabre de 10-40 cm moins robuste que l' Orchis bouffon
- Feuilles lancéolées, vertes.
- Fleurs purpurines striées de vert ou ponctuées de rouge, en épi court peu fourni et lâche
- Bractées de l'épi à 1-3 nervures, égalant à peine l'ovaire
- Sépales formant un casque subglobuleux strié de vert.
- Labelle trilobé aux lobes latéraux plus grands, fortement repliés, le médian plus court, ponctué de pourpre.
- Éperon ascendant ou horizontal, presque droit et un peu plus court que l'ovaire.

Particularités de la sous-espèce : Les caractères communs é l’espèce sont des tépales à 5 nervures très visibles qui forment un casque arrondi et un labelle à lobe médian de taille inférieure ou égale aux lobes latéraux. La sous-espèce picta est caractérisée par un labelle ne dépassant pas 7 mm de longueur et dont le centre est ponctué ou taché de pourpre et un éperon moins de deux fois plus long que celui-ci. C’est une grande espèce (20-50 cm) vivant sur terrains
point