L'Astéroline en étoile
Lysimachia linum-stellatum

  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum
  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum
  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum
  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum
  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum
  • Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum

Nom commun : Astéroline en étoile (Nom féminin)
Nom scientifique : Lysimachia linum-stellatum
Ordre : Ericales
Famille : Primulacées
Taille : 3-10 cm
Diamètre de la fleur : 1-3 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à mai

Fiche descriptive

L'Astéroline en étoile - Lysimachia linum-stellatum

Nom scientifique
complet
: Lysimachia linum-stellatum L., 1753
Synonyme(s) latin(s) : Asterolinon linum-stellatum
Autre(s) appellation(s) : Astéroline étoilée, Astérolinon
Habitat
et répartition
: Lieux secs et arides - Midi, jusque dans la Drôme, l'Ardèche et l'Aveyron, et de l'Ouest jusqu'aux Côtes-du-Nord ; Corse. – Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Annuelles des tonsures basophiles, aéroxérophiles, thermophiles, méditerranéennes
Altitude : 0 - 600 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Petite plante annuelle de 3-10 cm, glabre, d'un vert clair, à racine très grêle ; tiges grêles, dressées, simples ou rameuses, feuillées ; feuilles opposées, sessiles, petites, lancéolées, très aiguës, entières, dépassant les entrenoeuds ; fleurs d'un blanc verdâtre, très petites, axillaires, solitaires sur des pédoncules nus, plus courts que les feuilles et égalant le calice, à la fin recourbés ; calice à 5 lobes lancéolés en alêne ; corolle en roue (2 mm), marcescente, plus courte que le calice, à 5 lobes arrondis ; 5 étamines, dépassant la corolle ; capsule globuleuse, plus courte que le calice étalé en étoile, à 5 valves et à 2-3 graines creusées en godet.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 930