Dryade à huit pétales
Dryas octopetala

  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala
  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala
  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala
  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala
  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala
  • Dryade à huit pétales - Dryas octopetala

Nom commun : Dryade à huit pétales
Nom scientifique : Dryas octopetala
Ordre : Rosales
Famille : Rosacées
Taille : 5-15 cm
Diamètre de la fleur : 30-40 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à août
Nom scientifique complet : Dryas octopetala L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Chênette, Argentine, Herbe à plumets, Herbe aux cerfs, Thé des Alpes
Habitat
et répartition
: Pelouses et rochers des hautes montagnes : Jura, Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence - hautes Corbières ; Pyrénées. – Europe ; Caucase, Sibérie ; Amérique boréale.
Altitude : 1200 - 2800 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Auvergne et Franche-Comté

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 5-15 cm, à tiges sous-ligneuses, couchées-étalées, très rameuses ; feuilles oblongues-obtuses, arrondies à la base, profondément dentées, vertes en dessus, blanches-tomenteuses en dessous ; stipules linéaires, soudées au pétiole ; fleurs blanches, grandes, solitaires sur de long pédoncules terminaux, nus, velus; calice pubescent, à 7-9 lobes linéaires, égaux, sur 1 seul rang ; 7-9 pétales, ovales, 1-2 fois plus longs que le calice ; étamines nombreuses ; styles subterminaux, longs, accrescents ; ovaire libre et supère ; fruit sec, composé de nombreux carpelles velus, monospermes, indéhiscents, surmontés d'une longue arête plumeuse, réunis sur un réceptacle subconcave.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 983