Millepertuis de Richer
Hypericum richeri subsp. richeri

  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri
  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri
  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri
  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri
  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri
  • Millepertuis de Richer - Hypericum richeri subsp. richeri

Nom commun : Millepertuis de Richer
Nom scientifique : Hypericum richeri subsp. richeri
Ordre : Malpighiales
Famille : Hypéricacées
Taille : 10-40 cm
Diamètre de la fleur : 20-30 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à août
Nom scientifique complet : Hypericum richeri subsp. richeri Vill., 1779
Synonymes latins : Hypericum androsaemifolium
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Pâturages et bois des hautes montagnes - Jura, Bugey ; Alpes ; mont Mézenc ; Pyrénées. – Europe centrale et méridionale.
Altitude : 800 - 2400 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Auvergne et Franche-Comté

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante glabre, à souche ligneuse ; tiges de 20-40 cm, cylindriques, raides, dressées ou ascendantes ; feuilles demi-embrassantes, ovales-lancéolées, bordées de points noirs, non ou à peine ponctuées-transparentes ; fleurs jaunes, grandes, en corymbe pauciflore assez dense ; sépales lancéolés-acuminés, ponctués de noir, bordés de longues franges en massue; pétales 3 fois plus longs que le calice, ponctués de noir ; étamines plus courtes que les pétales ; capsule ovoïde, dépassant peu le calice, ponctuée de noir, sans bandelettes.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 789

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce richeri a des fleurs aux sépales dont les franges sont aussi longues que celles des bractées. La sous-espèce burseri est pyrénéenne et a les frange des sépales plus courtes que celles des bractées.
point