La Scorzonère laciniée
Podospermum laciniatum subsp. laciniatum

  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
  • Scorzonère laciniée - Podospermum laciniatum subsp. laciniatum

Nom commun : Scorzonère laciniée (Nom féminin)
Nom scientifique : Podospermum laciniatum subsp. laciniatum
Ordre : Asterales
Famille : Astéracées
Taille : 10-50 cm
Diamètre du capitule : 15-25 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juillet
Nom scientifique complet : Podospermum laciniatum subsp. laciniatum (L.) DC., 1805
Synonymes latins : Scorzonera laciniata
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Lieux incultes, bords des chemins, vignes et champs pierreux - Dans presque toute la France. – Europe moyenne et méridionale, Orient, Algérie.
Altitude : 0 - 1800 mètres
Statut
de protection
: Aucun

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante bisannuelle à racine pivotante ; tiges de 10-45 cm, dressées, feuillées, rameuses, rarement simples, glabres, à rameaux ascendants, quelquefois à tiges latérales étalées ; feuilles profondément pennatipartites ou pennatiséquées, à segments linéaires, linéaires-lancéolés ou lancéolés-élargis, rarement réduites au rachis (P. SUBULATUM DC.) ; akènes subcylindriques, striés, lisses, supportés par un pédicule creux, un peu plus court que l'akène ; aigrette d'un blanc sale ; fleurs d'un jaune pâle ne dépassant guère l'involucre. Espèce polymorphe.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 473

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce laciniatum a un port dressé contrairement à la sous-espèce decumbens.
point