Phagnalon sordide
Phagnalon sordidum

  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum
  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum
  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum
  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum
  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum
  • Phagnalon sordide - Phagnalon sordidum

Nom commun : Phagnalon sordide
Nom scientifique : Phagnalon sordidum
Ordre : Asterales
Famille : Astéracées
Taille : 10-40 cm
Diamètre du capitule : 5-8 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à juin
Nom scientifique complet : Phagnalon sordidum (L.) Rchb., 1831
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Rochers, murs - Région méditerranéenne des Alpes-Maritimes aux Pyrénées centrales, remonte jusque dans la Drôme, l'Ardèche et l'Aveyron ; Corse. – Espagne, Italie, Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante sous-frutescente de 2-4 dm, à tiges dressées, très rameuses, à rameaux grêles, blanches-tomenteuses, ainsi que les feuilles ; celles-ci tomenteuses sur les deux faces, étroitement linéaires, à bords recourbés en dessous, obtuses au sommet ; involucre à folioles glabres, scarieuses, luisantes, brunâtres, fortement apprimées, les extérieures ovales, obtuses, les intérieures oblongues, aiguës ; capitules au nombre de 2 à 6, rarement solitaires, sessiles ou subsessiles à l'extrémité des rameaux; fleurs jaunâtres.
Référence Flora Gallica : Page 515

Compléments :


- Buisson bas velu blanc de 20-40 cm, à tiges grêles dressées très ramifiées.
- Feuilles étroitement linéaires, blanches-tomenteuses sur les deux faces, à bords recourbés en dessous.
- Fleurs jaunâtres en capitules réunis par 2-6 ou seulement quelques-uns solitaires au sommet des rameaux
- Involucre conique avant son ouverture, à bractées appliquées, non velues, scarieuses, brunâtres, luisantes.
point