Nigritelle noire
Gymnadenia nigra subsp. rhellicani

  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
  • Nigritelle noire - Gymnadenia nigra subsp. rhellicani

Nom commun : Nigritelle noire
Nom scientifique : Gymnadenia nigra subsp. rhellicani
Ordre : Asparagales
Famille : Orchidacées
Taille : 5-20 cm
Diamètre de la fleur : 4-8 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à août
Nom scientifique complet : Gymnadenia nigra subsp. rhellicani (Teppner & E.Klein) J.-M.Tison, 2010
Synonymes latins : Nigritella nigra, Nigritella angustifolia, Orchis nigra
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Pâturages des hautes montagnes - Jura, Alpes, Cévennes et Auvergne, Pyrénées. – Europe presque toute.
Altitude : 1200 - 2600 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Auvergne et Franche-Comté

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 10-25 cm, glabre, à tubercules palmés ; feuilles nombreuses, linéaires-aiguës, carénées ; fleurs pourpre noirâtre, rarement roses, odorantes, petites, nombreuses, en épi ovoïde-conique serré ; bractées trinervées, égalant environ les fleurs ; périanthe à divisions toutes à peu près égales, étalées, lancéolées ; labelle ovale-lancéolé, dirigé en haut, égalant les divisions, un peu concave à la base, à éperon obtus, 4-5 fois plus court que l'ovaire ovoïde-subtrigone non contourné ; anthère à loges parallèles, masses polliniques compactes à 2 rétinacles distincts presque nus.
Référence Flora Gallica : Page 172

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Il existe 5 sous-espèces de Gymnadenia nigra dont une qui se distingue par ses fleurs blanches ou roses (subsp. Corneliana). Pour les autres aux fleurs rouge plus ou moins foncé, la séparation est plus difficile. La sous-espèce gabasiana est pyrénéenne, la sous-espèce cenisia à fleurs fortement parfumées est localisée dans les Alpes. Enfin les deux dernières sous-espèces, plus dispersées ont pour diffé
point