Roemérie hybride
Roemeria hybrida subsp. hybrida

  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida
  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida
  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida
  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida
  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida
  • Roemérie hybride - Roemeria hybrida subsp. hybrida

Nom commun : Roemérie hybride
Nom scientifique : Roemeria hybrida subsp. hybrida
Ordre : Ranunculales
Famille : Papavéracées
Taille : 20-50 cm
Diamètre de la fleur : 30-60 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à juin
Nom scientifique complet : Roemeria hybrida subsp. hybrida (L.) DC., 1821
Synonymes latins : Roemeria violacea
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Champs et coteaux - Midi : Provence, jusque dans les Hautes-Alpes et la Drôme ; Languedoc ; Roussillon ; Vienne et Maine-et-Loire. – Europe méridionale ; Asie ; Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 800 mètres
Statut
de protection
: Considérée comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l'échelle nationale.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante annuelle, à suc jaune ; tige de 20-40 cm, dressée, rameuse, poilue ; feuilles bi-tripennatiséquées, à divisions presque linéaires, terminées par une soie ; fleurs d'un violet foncé, grandes, solitaires, brièvement pédonculées ; pétales chiffonnés dans le bouton ; style court ; stigmates 2-4, en tête ; capsule allongée en silique linéaire, hérissée de soies étalées, à 1 loge, sans cloison, à 2-4 valves s'ouvrant du sommet à la base.
Référence Flora Gallica : Page 878

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point