L'Orobanche couleur de lavande
Phelipanche lavandulacea

  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea
  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea
  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea
  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea
  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea
  • Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea

Nom commun : Orobanche couleur de lavande (Nom féminin)
Nom scientifique : Phelipanche lavandulacea
Ordre : Lamiales
Famille : Orobanchacées
Taille : 20-60 cm
Longueur de la fleur   : 12-18 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juin

Fiche descriptive

L'Orobanche couleur de lavande - Phelipanche lavandulacea

Nom scientifique
complet
: Phelipanche lavandulacea (F.W.Schultz) Pomel, 1874
Synonyme(s) latin(s) : Orobanche lavandulacea
Autre(s) appellation(s) : Aucune
Habitat
et répartition
: Sur les Psoralea, Thapsia, Acanthus - Dans le Midi : Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. – Région méditerranéenne.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Pelouses basophiles mésoméditerranéennes, mésohydriques, sur sol relativement profond
Altitude : 0 - 600 mètres
Statut
de protection
: Considérée comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l'échelle nationale.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante de 20-60 cm, pubescente-glanduleuse ; tige en massue à la base, grêle, élancée, simple ou rameuse au milieu, à écailles inférieurs nombreuses, longues de 7-12 mm ; fleurs longues de 17-20 mm, fortement courbées et étalées, les inférieurs pédicellées, en long épi cylindracé lâche à la base, aigu ; calice à lobes triangulaires-acuminés, un peu plus longs que son tube ; corolle d'un bleu d'azur, à lobes arrondis-obtus, ciliés ; anthères ciliées-laineuses à la base ; stigmate blanchâtre ou jaunâtre.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 867