La Primevère acaule
Primula vulgaris subsp. vulgaris

  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris
  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris
  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris
  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris
  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris
  • Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris

Nom commun : Primevère acaule (Nom féminin)
Nom scientifique : Primula vulgaris subsp. vulgaris
Ordre : Ericales
Famille : Primulacées
Taille : 5-10 cm
Diamètre de la fleur : 20-30 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : février à mai

Fiche descriptive

La Primevère acaule - Primula vulgaris subsp. vulgaris

Nom scientifique
complet
: Primula vulgaris subsp. vulgaris Huds., 1762
Synonyme(s) latin(s) : Primula grandiflora
Autre(s) appellation(s) : Primevère commune, Primevère sans tige, Primevère à grandes fleurs
Habitat
et répartition
: Haies, bois, prés - çà et là dans une grande partie de la France. – Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Ourlets externes acidoclines vernaux, atlantiques
Altitude : 0 - 1600 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Lorraine et Nord-Pas-de-Calais

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 5-15 cm, à pédicelles ordinairement radicaux, velus-laineux, égalant à peu près les feuilles, à la fin couchés ; feuilles obovales, insensiblement atténuées en pétiole, inégalement dentées, velues et pâles en dessous, ridées-réticulées ; fleurs d'un jaune soufre (rarement rougeâtre) avec 5 taches orangées à la base, dressées, solitaires, inodores ; calice vert, velu-laineux sur les angles, divisé presque jusqu'au milieu en lobes lancéolés-acuminés ; corolle à limbe plan, large de 2-3 cm, à gorge plissée ; capsule orale, dépassant un peu le tube du calice appliqué sur elle.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 932

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce vulgaris se reconnait à ses fleurs jaune ytès clair sauf au centre (jaune) alors que la sous-espèce rubra a des fleurs roses ou pourpres et jaune au centre.
point