Amarinthe trifide
Prangos trifida

  • Amarinthe trifide - Prangos trifida
  • Amarinthe trifide - Prangos trifida
  • Amarinthe trifide - Prangos trifida
  • Amarinthe trifide - Prangos trifida
  • Amarinthe trifide - Prangos trifida
  • Amarinthe trifide - Prangos trifida

Nom commun : Amarinthe trifide
Nom scientifique : Prangos trifida
Ordre : Apiales
Famille : Apiacées
Taille : 40 cm à 1 mètre
Diamètre de la fleur : 2-5 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juin
Nom scientifique complet : Prangos trifida (Mill.) Herrnst. & Heyn, 1977
Synonymes latins : Cachrys trifida, Cachrys laevigata
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Garrigues et rochers - Région méditerranéenne : Provence ; Languedoc ; Roussillon ; Corse. – Espagne et Portugal ; Italie, dans la Ligurie.
Altitude : 0 - 1600 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et considérée comme faiblement menacée sur la liste rouge des espèces menacées à l'échelle nationale.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 40-80 cm, glabre, à racine très grosse; tige épaisse, pleine, striée, très rameuse dés la base, à rameaux supérieurs opposés ou verticillés ; feuilles inférieures grandes, décomposées en lanières filiformes, les supérieures opposées, sessiles sur une gaine étroite ; fleurs jaunes, en ombelles à 8-20 rayons épaissis à la maturité ; involucre et involucelle à folioles peu nombreuses, linéaires-sétacées ; calice à limbe nul ; pétales ovales lancéolés, entiers, à pointe courbée ; styles filiformes, très étalés, 2 fois plus longs que le stylopode déprimé et margine ; fruit de la grosseur d'une petite noisette (12-14 mm de long sur 8-10 de large), spongieux, obovale, très obtus, non comprimé, jaunâtre ; méricarpes à bords contigus, à côtes très larges, obtuses, à peine distinctes.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 362