Cardamine Chélidoine
Cardamine chelidonia

  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia
  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia
  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia
  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia
  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia
  • Cardamine Chélidoine - Cardamine chelidonia

Nom commun : Cardamine Chélidoine
Nom scientifique : Cardamine chelidonia
Ordre : Brassicales
Famille : Brassicacées
Taille : 15-40 cm
Diamètre de la fleur : 20-30 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à juillet
Nom scientifique complet : Cardamine chelidonia L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Rochers ombragés - En Corse, près de Bastia. – Italie ; Croatie ; Serbie.
Altitude : 200 - 1200 mètres
Statut
de protection
: Protégée sur l'ensemble du territoire français métropolitain et considérée comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l'échelle nationale.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante bisannuelle ou vivace, glabre, à racine fibreuse ; tige de 15-30 cm, anguleuse, flexueuse en zigzag et munie d'une feuille à chaque angle ; feuilles pennatiséquées, à 5-7 folioles pétiolulées, les 2 inférieures irrégulièrement pennatiséquées, les autres ovales, lobées ou crénelées ; fleurs purpurines, grandes ; pétales larges, étalés, 1 fois plus longs que le calice ; grappe fructifère courte, assez dense ; siliques dressées, peu nombreuses, hérissées, à bec court ; graines elliptiques.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 579

Compléments :


- Plante herbacée glabre de 15-30 cm à tige anguleuse.
- Feuilles pennatiséquées à 5-7 folioles pétiolulées
- Fleurs purpurines grandes à 4 pétales étalés et 4 sépales.
- Les fruits sont des siliques dressées hérissées.

Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce non pyrénéenne a des feuilles caulinaires supérieures ne formant de faux involucre comme la sous-espèce pyrenaea (pyrénéenne)
point