Le Géranium à gros rhizome
Geranium macrorrhizum

  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum
  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum
  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum
  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum
  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum
  • Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum

Nom commun : Géranium à gros rhizome (Nom masculin)
Nom scientifique : Geranium macrorrhizum
Ordre : Geraniales
Famille : Géraniacées
Taille : 10-40 cm
Diamètre de la fleur : 15-25 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à août

Fiche descriptive

Le Géranium à gros rhizome - Geranium macrorrhizum

Nom scientifique
complet
: Geranium macrorrhizum L., 1753
Synonyme(s) latin(s) : Aucun
Autre(s) appellation(s) : Géranium à grosses racines, Géranium à long rhizome
Habitat
et répartition
: Montagnes - Alpes-Maritimes. – Italie ; Autriche-Hongrie ; Bosnie, Herzégovine, Monténégro, Roumanie, Bulgarie, Turquie, Grèce; subspontané dans l'Europe centrale.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Lithophytes des dalles en pente de falaises basophiles, subalpins à montagnards, alpiens et auvergnat
Altitude : 600 - 1800 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et considérée comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l'échelle nationale.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, pubescent à souche épaisse ; tiges de 10-30 cm, nues jusqu'aux bifurcations ; feuilles orbiculaires, palmatipartites, à 5-7 lobes crénelés-dentés, les supérieures opposées et courtement pétiolées ; fleurs rouges, grandes, en cymes corymbiformes ; pédoncules biflores, plus longs que la feuille ; sépales étalés, rougeâtres, aristés, à 3 nervures ; pétales entiers, à onglet long et cilié ; étamines 2-3 fois plus longues que le calice, à filets glabres ; carpelles glabres.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 781