Le Pétrocoptis des Pyrénées
Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica

  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
  • Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica

Nom commun : Pétrocoptis des Pyrénées (Nom masculin)
Nom scientifique : Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica
Ordre : Caryophyllales
Famille : Caryophyllacées
Taille : 5-20 cm
Diamètre de la fleur : 8-10 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à août

Fiche descriptive

Le Pétrocoptis des Pyrénées - Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica

Nom scientifique
complet
: Petrocoptis pyrenaica subsp. pyrenaica (J.P.Bergeret) A.Braun ex Walp., 1842
Synonyme(s) latin(s) : Lychnis pyrenaica
Autre(s) appellation(s) : Aucune
Habitat
et répartition
: Rochers et coteaux stériles - Dans les Pyrénées occidentales et centrales ; corbières, au pic de Madrés. – Espagne septentrionale.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Lithophytes des replats de falaises basophiles, orophiles, pyrénéennes
Altitude : 200 - 2200 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, glabre et glauque, gazonnante ; tiges de 5-15 cm, grêles, fragiles, ascendantes, latérales, naissant à l'aisselle des feuilles d'une rosette centrale ; feuilles inférieures obovales, les caulinaires largement ovales-aiguës ; fleurs blanches, dressées, en cyme dichotome lâche ; calice en cloche, à la fin en massue, à 10 nervures, un peu ombiliqué, à dents arrondies ; pétales entiers ou émarginés ; capsule ovoïde, un peu plus longue que le carpophore, sans cloisons, à 5 dents ; graines lisses et luisantes.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 649

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point