La Primevère odorante
Primula latifolia subsp. graveolens

  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens
  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens
  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens
  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens
  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens
  • Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens

Nom commun : Primevère odorante (Nom féminin)
Nom scientifique : Primula latifolia subsp. graveolens
Ordre : Ericales
Famille : Primulacées
Taille : 5-30 cm
Diamètre de la fleur : 10-15 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : mai à juillet

Fiche descriptive

La Primevère odorante - Primula latifolia subsp. graveolens

Nom scientifique
complet
: Primula latifolia subsp. graveolens (Hegetschw.) Rouy, 1908
Synonyme(s) latin(s) : Aucun
Autre(s) appellation(s) : Primevère à larges feuilles
Habitat
et répartition
: Rochers des hautes montagnes - Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; Pyrénées. – Pyrénées espagnoles ; Suisse ; Italie septentrionale.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Lithophytes des replats de falaises européennes, acidophiles, subalpines-alpines
Altitude : 1700 - 2700 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 6-15 cm, pubescente-glanduleuse, à souche très forte ; hampes robustes, environ de moitié plus longues que les feuilles ; feuilles grandes {5-10 cm de long sur 3-6 de large), obovales ou oblongues, dentées ou crénelées, pubescentes-visqueuses ; fleurs d'un pourpre violet, odorantes, en ombelles multiflores ; pédicelles inégaux, plus longs que l'involucre à folioles ovales ; calice pubescent-glanduleux, à dents ovales ; corolle à tube 2-3 fois plus long que le calice, à lobes échancrés ; capsule dépassant le calice.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 934

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce graveolens pousse dans les Alpes et a des inflorescences a moins de 22 fleurs contrairement à la sous-espèce latifolia qui est pyrénéenne.
point