Silène acaule
Silene acaulis subsp. cenisia

  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia
  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia
  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia
  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia
  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia
  • Silène acaule - Silene acaulis subsp. cenisia

Nom commun : Silène acaule
Nom scientifique : Silene acaulis subsp. cenisia
Ordre : Caryophyllales
Famille : Caryophyllacées
Taille : 3-10 cm
Diamètre de la fleur : 7-8 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Silene acaulis subsp. cenisia Killias, 1888
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Pâturages et rochers humides des plus hautes montagnes - Alpes ; corbières à Madrés ; Pyrénées. – Régions alpines et zone arctique de l'Europe jusqu'à l'Islande et au Spitzberg ; Asie et Amérique boréales jusqu'au Groenland.
Altitude : 1600 - 2800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace, glabre, étalée en gazon très serré ; tiges très courtes, de 2-6 cm, simples, nues ou à 1 seule paire de feuilles ; feuilles en rosettes denses, linéaires-aiguës, ciliées à la base ; fleurs rouges, souvent dioïques, solitaires ; calice court, en cloche, non ou à peine ombiliqué, glabre, rougeâtre, à 10 nervures, à dents ovales-obtuses ; pétales obovales, échancrés ou presque entiers, couronnés d'écailles courtes, à onglet non auriculé ; capsule ovoïde ou oblongue, saillante, plus longue que le carpophore pubescent.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 655

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce cenisia (notée subsp. acaulis dans Flora Gallica) a des fleurs aux pétales bilobés portées par des pédoncules plus ou moins allongés et des feuilles étroites mesurant plus de 1 mm de large et allant jusqu'à 2,5 mm. La sous-espèce bryoides possède des feuilles encore plus étroites (1 mm de large maximum) et des fleurs à pétales souvent entiers ou légèrement émarginés.
point