L'Utriculaire citrine
Utricularia australis

  • Utriculaire citrine - Utricularia australis
  • Utriculaire citrine - Utricularia australis
  • Utriculaire citrine - Utricularia australis
  • Utriculaire citrine - Utricularia australis
  • Utriculaire citrine - Utricularia australis
  • Utriculaire citrine - Utricularia australis

Nom commun : Utriculaire citrine (Nom féminin)
Nom scientifique : Utricularia australis
Ordre : Lamiales
Famille : Lentibulariacées
Taille : 15 cm à 1 m dans l’eau
Longueur de la fleur : 15-18 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre

Fiche descriptive

L'Utriculaire citrine - Utricularia australis

Nom scientifique
complet
: Utricularia australis R.Br., 1810
Synonyme(s) latin(s) : Utricularia neglecta
Autre(s) appellation(s) : Aucune
Habitat
et répartition
: Mares et étangs - Dans le Nord, l'Ouest et le Centre, jusque dans le Puy-de-Dôme ; Alpes-maritimes. – Europe centrale et boréale.
Végétation associée
(phytosociologie)
: Utriculaires annuelles, libres, flottantes, européennes, oligotrophiles
Altitude : 0 - 1200 mètres
Statut
de protection
: protégée en Alsace, Aquitaine, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Île-de-France, Limousin et Nord-Pas-de-Calais.

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Voisin de Utricularia vulgaris. Plante vivace, plus grêle, à feuilles moins grandes, divisées en lanières plus fines et munies de vésicules plus petites ; fleurs d'un jaune vif, 3-8 par grappe; pédicelles d'un rouge pâle, ainsi que le calice ; celui-ci à lobe supérieur ovale-oblong, l'inférieur largement ovale ; corolle de 15-18 mm, à lèvre supérieure entière, une fois plus longue que le palais large, saillant, marqué de nombreuses stries orangées, l'inférieure large, plane et étalée ; éperon conique, égalant environ la moitié de la corolle.
Remarque : si des différences existent concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 822