Coronille arbrisseau
Hippocrepis emerus subsp. emerus

  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus
  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus
  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus
  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus
  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus
  • Coronille arbrisseau - Hippocrepis emerus subsp. emerus

Nom commun : Coronille arbrisseau
Nom scientifique : Hippocrepis emerus subsp. emerus
Ordre : Fabales
Famille : Fabacées
Taille : 40 cm à 2 mètres
Longueur de la fleur   : 15-20 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juin
Nom scientifique complet : Hippocrepis emerus subsp. emerus (L.) Lassen, 1989
Synonymes latins : Coronilla emerus
Autres appellations : Séné bâtard, Coronille Emerus
Habitat
et répartition
: Bois et coteaux, surtout calcaires – souvent cultivé - dans l'Est, le Midi, et le Sud-Ouest; Corse. – Europe méridionale et centrale jusqu'à la Norvège.
Altitude : 0 - 1700 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Aquitaine

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Arbrisseau de 50 cm à 2 mètres ; rameaux flexueux-noueux, durs, pleins, anguleux ; feuilles imparipennées, à 2-4 paires de folioles obovales, la terminale un peu plus grande ; stipules petites, lancéolées, libres, marcescentes ; fleurs jaunes, grandes (15-20 mm), 2-4 sur des pédoncules souvent plus courts que la feuille ; pédicelles plus courts que le calice ; onglets 2-3 fois plus longs que le calice ; gousses pendantes, longues de 5-10 cm, droites, à 7-10 articles peu marqués, à 2 angles obtus.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 727

Compléments :


- Buisson ou arbuste de 50 cm à 2 m, non velu.
- Feuille composée de 4 à 9 folioles (dont une à l'extrémité) ovales allongées, la terminale un peu plus grande.
- Fleurs jaunes assez grandes (15-20 mm), réunies par 2 à 4 sur un pédoncule souvent plus court que la feuille.
- Partie rétrécie des pétales (onglets) 2 à 3 fois plus longue que le calice.
- Les fleurs deviennent des gousses étroites, droites et pendantes, longues de 5-10 cm.

Particularités de la sous-espèce : Cette sous-espèce est la seule présente sur notre territoire.
point