Épipactis à larges feuilles
Epipactis helleborine subsp. helleborine

  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine
  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine
  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine
  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine
  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine
  • Épipactis à larges feuilles - Epipactis helleborine subsp. helleborine

Nom commun : Épipactis à larges feuilles
Nom scientifique : Epipactis helleborine subsp. helleborine
Ordre : Asparagales
Famille : Orchidacées
Taille : 30 cm à 1 mètre
Diamètre de la fleur : 10-15 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juin à septembre
Nom scientifique complet : Epipactis helleborine subsp. helleborine (L.) Crantz, 1769
Synonymes latins : Epipactis latifolia
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Bois secs et pierreux - Dans presque toute la France et en Corse. – Europe ; Asie tempérée ; Afrique septentrionale.
Altitude : 0 - 1700 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Aquitaine

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 30-80 cm, assez robuste, pubescente au sommet, à souche courte ; feuilles inférieures largement ovales-acuminées, plus longues que les entrenoeuds, à nervures scabres ; fleurs d'un vert rougeâtre, assez grandes, étalées ou un peu penchées, en grappe subunilatérale peu serrée ; bractées inférieures bien plus longues que les fleurs ; périanthe très ouvert, à divisions aiguës, dépassant le labelle ; celui-ci rose violacé, à gibbosités presque lisses, à languette ovale-acuminée recourbée au sommet ; ovaire glabrescent, obovale-oblong.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 169

Compléments :


- Plante herbacée velue au sommet de 30-80 cm, assez robuste
- Feuilles inférieures largement ovales, plus longues que les entre-noeuds, à 3 nervures scabres
- Fleurs vert-rougeâtre étalées ou un peu penchées en grappe peu serrée
- Bractées inférieures bien plus longues que les fleurs
- Fleurs très ouvertes à sépales aiguës dépassant le labelle rose-violacé
- Labelle replié pour former un creux en forme de cœur dont l'intérieur est brun luisant.
- Cette plante est proche de l'Épipactis de Mueller aux feuilles plus étroites et aux fleurs vert-jaunâtre pendues en cloche.

Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce helleborine se distingue par ses tépales externes verdâtres.
point