Lotier pied d'oiseau
Lotus ornithopodioides

  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides
  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides
  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides
  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides
  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides
  • Lotier pied d'oiseau - Lotus ornithopodioides

Nom commun : Lotier pied d'oiseau
Nom scientifique : Lotus ornithopodioides
Ordre : Fabales
Famille : Fabacées
Taille : 10-30 cm
Longueur de la fleur   : 5-8 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : avril à juin
Nom scientifique complet : Lotus ornithopodioides L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Lieux sablonneux et herbeux - Provence : Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône ; Corse. – Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.
Altitude : 0 - 800 mètres
Statut
de protection
: Aucune donnée

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante annuelle de 10-40 cm, pubescente, dressée ou ascendante ; folioles larges, rhomboïdales en coin ; stipules largement ovales-rhomboïdales, dépassant Un peu le pétiole ; fleurs jaunes, assez petites, 2-5 sur des pédoncules dépassant peu la feuille ; calice à 2 lèvres, à dents inégales, non carénées au sommet, les latérales de la lèvre inférieure bien plus courtes et obtuses ; étendard orbiculaire ; carène courbée en angle droit ; gousses fasciculées, longues de 30-50 mm, largement linéaires, comprimées, bosselées, arquées, d'un brun rougeâtre, à graines nombreuses.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 734

Compléments :


- Plante herbacée velue de 10 à 40 cm
- Feuille composée de 3 folioles et deux stipules ovales-arrondies en coin. Stipule dépassant un peu le pétiole.
- Fleurs jaunes assez petites (6-9 mm) réunies par 2-5 avec une feuille à la base (3 folioles typiques des lotiers) sur un pédoncule.
- Calice à dents inégales formant deux lèvres. Étendard orbiculaire et carène courbée en angle droit.
point