Séséli des montagnes
Seseli montanum subsp. montanum

  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum
  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum
  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum
  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum
  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum
  • Séséli des montagnes - Seseli montanum subsp. montanum

Nom commun : Séséli des montagnes
Nom scientifique : Seseli montanum subsp. montanum
Ordre : Apiales
Famille : Apiacées
Taille : 15-60 cm
Diamètre de la fleur : 2-5 mm
Couleur(s) florale :
Floraison : juillet à octobre
Nom scientifique complet : Seseli montanum subsp. montanum L., 1753
Synonymes latins : Aucun
Autres appellations : Aucune
Habitat
et répartition
: Coteaux secs, surtout calcaires - Dans presque toute la France. – Espagne ; Suisse ; Italie ; Styrie, Carinthie, Croatie, Hongrie.
Altitude : 0 - 2200 mètres
Statut
de protection
: Protégée en région Basse-Normandie

Description (Flore de l'Abbé Coste) : Plante vivace de 20-60 cm, glabre et glauque, à souche rameuse, tortueuse, munie de fibres au sommet ; tiges à peine striées, souvent rameuses, peu feuillées ; feuilles inférieures oblongues dans leur pourtour, tripennatiséquées, à lanières linéaires-aiguës, les caulinaires à gaine longue et étroite ; fleurs blanches ou rougeâtres, en ombelles à 6-12 rayons ; involucre nul ou à 1-3 folioles très courtes ; involucelle à folioles linéaires, étroitement scarieuses, plus courtes que les ombellules ; styles plus longs que le stylopode ; fruit à la fin glabrescent, oblong, à côtes carénées, épaisses.
Remarque : des différences peuvent apparaitre concernant les tailles ou la période de floraison entre la description de la flore de Coste et celles mentionnées ci-dessus. Il ne s'agit pas d'erreurs, mais d'une actualisation des données.
Référence Flora Gallica : Page 365

Compléments :




Particularités de la sous-espèce : La sous-espèce montanum possède des tiges d'au moins 1 m 50 de hauteur portant souvent 2 feuilles et plusieurs ombelles. La sous-espèce pyrénéenne nanum est plus basse et a des tiges a une seule ombelle.
point